Moi et mon cheveu blanc

Et si l'on s'acceptait au naturel ?

J’ai 31 ans et un cheveux blanc est apparu sur ma petite tête cotonneuse.

En vérité 2 ou 3. Mais pour les besoins de cet article on va se concentrer sur celui là, puisqu’il semble déranger tout le monde. Celui qui se voit.

Ces derniers jours, plusieurs personnes m’en ont parlé : “On ne voit que ça !” me dit-on.

Jusqu’à même venir trifouiller dans ma petit tête pour le cacher. Sagement, sous ses copains jeunes et fringuants, eux !

Mais pourquoi est-ce si compliqué à accepter, le cheveux blanc sur la tête du voisin ? La non uniformité. Le naturel. La vie quoi !

L’effet miroir semble faire son petit effet.

Et bien moi j’ai hâte. J’ai hâte de voir des femmes zébrées sur les photos en vitrine des magasins et j’ai hâte de voir des trentenaires laisser leur cheveux blanc vivre !

Parce qu’on a pas toujours 15 ans, parce qu’on ne fait pas toutes du 34, parce qu’on est fatiguée de se conformer, usée ( et ruinée ) d’essayer de ressembler à un truc qui n’existe pas, parce que t’es belle comme ça.

Et pis c’est tout !

Ps : Partage ce message à tes pin-co aux cheveux blancs ! 😁

Photo by Janko Ferlič on Unsplash

Et si on foutait la paix à notre corps un peu ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.