Comment créer une vidéo simplement ?

Quelques clés pour te montrer que la vidéo, c'est pas si compliqué.

Dans cet article, j’ai envie de dédramatiser la création de vidéos. Ça n’a pas à être compliqué, si tu l’as décidé.

Non, tu n’as pas besoin de matériel sophistiqué

Je me souviens d’une personne qui, alors qu’elle ne s’était pas encore lancé, me parlait de comment placer des éclairages. Ouai, les spots c’est glam mais laisse ça aux pro. Tu as bien mieux à faire que de te prendre la tête avec ça.

Mon conseil est simple : commence avec ce que tu as sous la main. Un smartphone ou même une vieille caméra.

J’ai commencé ma carrière en tant que monteuse et monteuse uniquement. Pendant des années je n’ai pas possédé de caméra. Crois moi ou pas, fut une époque où les caméras pas chères et de bonne qualité n’existaient pas !

Puis, j’ai moi aussi voulu me familiariser davantage avec le cadre ( = action de filmer ). J’ai racheté le vieux Canon 500D de ma voisine… qui avait 4 ans déjà. L’appareil hein, pas la voisine ! Oui, j’étais déjà une pro de la vidéo et j’ai (re)commencé à filmer avec un vieil appareil. Alors pas d’excuse, arrête de scroller et va faire une vidéo !

Ce fut bref mais intense

Fais court pour commencer. Je le répète souvent mais c’est plus que nécessaire. Surtout sur internet où l’attention est difficile à retenir. Il n’y a que des avantages à faire court :

  • moins long à créer
  • + de chances que ta vidéo soit regardé jusqu’à la fin
  • attise la curiosité pour aller fouiller sur ton site et en savoir plus
Quelques clés pour te montrer que la vidéo, c'est pas si compliqué.

One shot the sheriff, but I didn’t shot the deputy🎶

Désolé, des fois je m’emballe ! Tu peux également, si tu le souhaites, commencer sans montage vidéo ou presque. Tu fais du one shot (ça y est, t’as pigé ! Je m’excuse encore !).

Tu te contentes alors de couper le début et la fin de ta vidéo. Juste le moment où tu allumes et tu éteins ta caméra. D’ailleurs pense à ne pas te précipiter pour l’éteindre et à rester quelques secondes immobile en regardant l’objectif afin de faciliter la coupe.

C’est très facile à faire dans à peu près toutes les applications pour filmer. C’est possible directement dans la section photo de ton iphone ou encore avec QuickTime.

Enfin, tu peux utiliser une application gratuite en ligne nommée Soapbox qui te permet en + d’alterner entre ta jolie bouille et ton écran. C’est vraiment top, va voir.

Moi, Ma bouille, Mon histoire

Maintenant passons à un point sensible : être à l’aise devant la caméra et se montrer.

Je n’ai jamais été particulièrement à l’aise devant une caméra. A l’exception des rares fois où je jouais un rôle à l’occasion d’un exercice, au cours de ma formation en audiovisuel. Tellement plus facile de se cacher dans ce cas là !

Mais quand j’ai commencé à faire des vidéos pour le lancement de Rêver. Tourner. Monter, un accompagnement que j’ai proposé, cela a commencé à devenir plus simple pour moi. Tout simplement parce que je me sentais alignée. J’étais en confiance par rapport à ce que je proposais, je savais pourquoi je le faisais. Pareil pour les vidéos tutos que je propose dans cet accompagnement. L’alignement est donc une clé.

De façon plus concrète,

  • je prépare ce que je vais dire avant de tourner sous forme de bullets points
  • je crie avant de commencer à faire mon speech ! Oui, oui je crie ! Ça m’énergise et  délie et élève le niveau de ma voix
  • je me familiarise avec mon image en faisant régulièrement des vidéos que je ne diffuse jamais. Juste pour observer ma façon de parler avec du recul et m’entrainer. Je fais également une sorte de journal intime en vidéo.

Si tu veux aller plus loin et être aidée pour créer ta vidéo, je propose un accompagnement. Je t’en dis plus ici.

Photo by Thiago Japyassu on unsplash

 

Raconte moi en commentaire

Qu'est-ce qui t'empêche de créer des vidéos ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.