Les doutes, ces petites canailles.

Conversation avec mes doutes.

Ils vous menacent, ils vous tiraillent, ils vous assaillent.

Ils dénichent un pli et viennent s’y glisser. Un tout petit pli, une interstice et c’est le drame ! Le drame, Madame ! Tout s’écroule, absolument tout ce que tu as créé, accomplit, fait pousser.

Oui je parle du doute, cette entité invisible, pas tangible, pas bien en chair, pas en os. Comment peut elle s’approprier toute ma tête et puis toute ma vie. N’y a t’il pas quelque chose dont je ne doute pas ?

Ouf, il y en a.

Négocions :
Mes chers doutes, je vous sais bienveillants mais maintenant je vais me coucher. La porte c’est par là. Je te raccompagne pas.

Et puis à la prochaine visite, tu es prévenu, ce sera express. Je n’ai pas bcp de temps pour toi ! Je suis occupée à grandir moi !

With Love.
Oraline.

Articles populaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.